Facebook
  • Portail documentaire
  • ABCdaire du particulier
  • L'observatoire des CAUE
  • Ekopolis
CAUE 78 - Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Yvelines
Retour sur…

Les classes de ville

Instituée par la loi sur l’architecture de 1977, la sensibilisation de tous les publics est l’une des missions de base à laquelle les CAUE sont attachés. Concernant le jeune public, différents dispositifs proposés par l’Éducation nationale ont permis au CAUE de s’investir plus spécifiquement dans cette mission.
Les classes à PAC (projet artistique et culturel) mises en place à partir de 2000 (nouvelle politique de l’Education nationale) permettent à l’élève de rencontrer et de découvrir au moins trois fois dans sa scolarité différents domaines culturels (théâtre, danse, architecture, arts plastiques,…). Ce dispositif porté par l’Inspection académique des Yvelines et la Délégation artistique à l’action culturelle du Rectorat de Versailles s’est pérennisé malgré une diminution importante des moyens financiers.
Les classes de ville constituent une autre opportunité de développer des projets d’éducation à l’environnement urbain. À l’image des classes de découverte mises en place dans le cadre scolaire (classes de mer, classes de montagne et classes nature), l’initiative des classes de ville est née au milieu des années 80 de la volonté de faire redécouvrir la ville aux enfants par une approche différente.
Si elles ne déplacent pas les enfants vers un lieu inconnu, elles permettent comme pour les classes de découverte de mettre les jeunes dans une situation peu commune pour les inciter à renouveler leur regard sur ce qui les entoure. Les jeunes se retrouvent alors « touristes » dans leur propre ville, la parcourant sac au dos, appareil photo et carnet de notes à la main à la recherche des lieux originels, de témoignages d’habitants, des spécificités et des richesses de leur territoire. Les collectivités locales qui souhaitent faire prendre conscience à leurs jeunes habitants des richesses de leur commune peuvent décider de porter ce type de projet.
A Aubergenville en 1996, à Chanteloup-les-Vignes de 2002 à 2006 et à Achères depuis 2009, des expériences ont été menées par le CAUE 78 dans les écoles communales.

Ces actions permettent de développer des apprentissages fondamentaux pour l’élève : se repérer dans l’espace, se repérer dans le temps et développer son regard. Pour le CAUE, c’est l’occasion de leur faire découvrir des domaines et métiers que sont l’architecture, l’urbanisme et l’environnement.
Le sujet de la ville est d’autant plus motivant qu’il constitue le cadre de vie des élèves.
Au final, ces séances sont l’occasion d’enrichissements mutuels entre les élèves et leurs enseignants, les architectes et les équipes municipales.

Pour solliciter le CAUE dans le cadre de ces dispositifs, rendez-vous sur le site caue78.fr

Site de l’Inspection académique des Yvelines

juillet 2017
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Retour sur…

Les classes de ville

Instituée par la loi sur l’architecture de 1977, la sensibilisation de tous les publics est l’une des missions de base à laquelle les CAUE sont attachés. Concernant le jeune public, différents dispositifs proposés par l’Éducation nationale ont permis au CAUE de s’investir plus spécifiquement dans cette mission.
Les classes à PAC (projet artistique et culturel) mises en place à partir de 2000 (nouvelle politique de l’Education nationale) permettent à l’élève de rencontrer et de découvrir au moins trois fois dans sa scolarité différents domaines culturels (théâtre, danse, architecture, arts plastiques,…). Ce dispositif porté par l’Inspection académique des Yvelines et la Délégation artistique à l’action culturelle du Rectorat de Versailles s’est pérennisé malgré une diminution importante des moyens financiers.
Les classes de ville constituent une autre opportunité de développer des projets d’éducation à l’environnement urbain. À l’image des classes de découverte mises en place dans le cadre scolaire (classes de mer, classes de montagne et classes nature), l’initiative des classes de ville est née au milieu des années 80 de la volonté de faire redécouvrir la ville aux enfants par une approche différente.
Si elles ne déplacent pas les enfants vers un lieu inconnu, elles permettent comme pour les classes de découverte de mettre les jeunes dans une situation peu commune pour les inciter à renouveler leur regard sur ce qui les entoure. Les jeunes se retrouvent alors « touristes » dans leur propre ville, la parcourant sac au dos, appareil photo et carnet de notes à la main à la recherche des lieux originels, de témoignages d’habitants, des spécificités et des richesses de leur territoire. Les collectivités locales qui souhaitent faire prendre conscience à leurs jeunes habitants des richesses de leur commune peuvent décider de porter ce type de projet.
A Aubergenville en 1996, à Chanteloup-les-Vignes de 2002 à 2006 et à Achères depuis 2009, des expériences ont été menées par le CAUE 78 dans les écoles communales.

Ces actions permettent de développer des apprentissages fondamentaux pour l’élève : se repérer dans l’espace, se repérer dans le temps et développer son regard. Pour le CAUE, c’est l’occasion de leur faire découvrir des domaines et métiers que sont l’architecture, l’urbanisme et l’environnement.
Le sujet de la ville est d’autant plus motivant qu’il constitue le cadre de vie des élèves.
Au final, ces séances sont l’occasion d’enrichissements mutuels entre les élèves et leurs enseignants, les architectes et les équipes municipales.

Pour solliciter le CAUE dans le cadre de ces dispositifs, rendez-vous sur le site caue78.fr

Site de l’Inspection académique des Yvelines

MENTIONS LÉGALES NOUS CONTACTER LEXIQUE PLAN DU SITE FLUX RSS Extranet Facebook
CAUE 78 Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement des Yvelines
3 rue de Fontenay 78000 Versailles - T: 01 39 07 75 17