Facebook
  • Portail documentaire
  • ABCdaire du particulier
  • L'observatoire des CAUE
  • Ekopolis
CAUE 78 - Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Yvelines
Agriculteurs en ville

Visite d’une exploitation maraîchère en cours d’installation à Coubron (93), vendredi 21 octobre 2011

L’URCAUE   d’Ile-de-France propose, dans le prolongement de la semaine “agricultures et paysages 2011” et de la visite du 10 mai 2011, une deuxième rencontre sur le terrain pour les élus et les acteurs de l’aménagement d’Ile-de-France.






“Agriculteurs en ville” : les agriculteurs dans leur projet de vie et les agricultures en proximité urbaine.

Considéré autrefois comme simple réserve foncière potentiellement urbanisable, le paysage agricole en milieu urbain est de plus en plus désiré par les citadins. Les terres agricoles qualifient et préservent des paysages ouverts en milieu dense et évoquent une campagne de plus en plus lointaine. Cette nouvelle demande des citadins, ainsi que les nouvelles donnes économiques, environnementales et alimentaires, encourage les décideurs et les planificateurs à pressentir les agriculteurs comme de nouveaux interlocuteurs de la ville et de son développement. Pour autant, devant l’émergence des sujets agricoles dans les débats d’aménagement du territoire, on peut s’interroger sur la pertinence d’une planification et de projets décidés depuis l’urbain, pour l’urbain… Au contraire, en allant à la rencontre directe de l’acteur sur son territoire, cette première journée propose d’aborder une dimension humaine du paysage agricole en questionnant le projet de vie de l’agriculteur. Quels sont ceux qui aujourd’hui, décident de s’installer en Ile-de-France, à proximité immédiate de la ville, et de vivre totalement, ou partiellement, de leur production ?

Installation d’un agriculteur sur les coteaux de Coubron.

Sur cette ultime avancée agricole dans l’est de l’agglomération parisienne, le maintien de l’agriculture se concrétise dans la reprise de terres par un agriculteur au profil particulier : maraîcher confirmé, ouvert tant à l’achalandage du secteur de l’industrie du bio qu’à la vente directe vers le particulier, cet agriculteur à la tête d’une exploitation de 60 ha dans l’Oise, s’offre une vitrine au contact de sa clientèle de particulier, en zone urbanisée de Seine-Saint-Denis. L’histoire de ce projet est longue et prends appui sur la politique foncière active de l’AEV   sur ces territoires agicoles. Elle se concrétise par un appel à projet exigeant, pour répondre aux ambitions conjuguées de la commune, du Département e et de l’AEV   : protection de la biodiversité, actions pédagogiques, aménagement des espaces forestiers, maintien d’une agriculture respectueuse de l’environnement. La qualité de ce paysage fragile mais encore fortement emprunt de ruralité en secteur urbanisé est à la hauteur de l’enjeu qu’il représente en matière d’équilibre environnemental, économique et social de l’est parisien. Pour ceux qui souhaitent prolonger le débat en profitant du site, la visite sera suivi d’un pique-nique et d’une petite randonnée sur l’aqueduc de la Dhuis.

Voir la vidéo

Autres visites en perspective.

La visite de l’exploitation de Coubron poursuit notre cycle de rencontres d’agriculteurs aux profils différents, du « citadin agriculteur » à « l’agriculteur rural », sur différents territoires urbains d’Ile-de-France, et de leurs partenaires de projets (Conseil Général, AMAP, Agence des Espaces Verts, Terre de Liens...).

- Pour découvrir la charte des coteaux de l’Aulnoye vous pouvez télécharger la charte dans son intégralité

Les rencontres et débats du CAUE

juillet 2017
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Agriculteurs en ville

Visite d’une exploitation maraîchère en cours d’installation à Coubron (93), vendredi 21 octobre 2011

L’URCAUE   d’Ile-de-France propose, dans le prolongement de la semaine “agricultures et paysages 2011” et de la visite du 10 mai 2011, une deuxième rencontre sur le terrain pour les élus et les acteurs de l’aménagement d’Ile-de-France.






“Agriculteurs en ville” : les agriculteurs dans leur projet de vie et les agricultures en proximité urbaine.

Considéré autrefois comme simple réserve foncière potentiellement urbanisable, le paysage agricole en milieu urbain est de plus en plus désiré par les citadins. Les terres agricoles qualifient et préservent des paysages ouverts en milieu dense et évoquent une campagne de plus en plus lointaine. Cette nouvelle demande des citadins, ainsi que les nouvelles donnes économiques, environnementales et alimentaires, encourage les décideurs et les planificateurs à pressentir les agriculteurs comme de nouveaux interlocuteurs de la ville et de son développement. Pour autant, devant l’émergence des sujets agricoles dans les débats d’aménagement du territoire, on peut s’interroger sur la pertinence d’une planification et de projets décidés depuis l’urbain, pour l’urbain… Au contraire, en allant à la rencontre directe de l’acteur sur son territoire, cette première journée propose d’aborder une dimension humaine du paysage agricole en questionnant le projet de vie de l’agriculteur. Quels sont ceux qui aujourd’hui, décident de s’installer en Ile-de-France, à proximité immédiate de la ville, et de vivre totalement, ou partiellement, de leur production ?

Installation d’un agriculteur sur les coteaux de Coubron.

Sur cette ultime avancée agricole dans l’est de l’agglomération parisienne, le maintien de l’agriculture se concrétise dans la reprise de terres par un agriculteur au profil particulier : maraîcher confirmé, ouvert tant à l’achalandage du secteur de l’industrie du bio qu’à la vente directe vers le particulier, cet agriculteur à la tête d’une exploitation de 60 ha dans l’Oise, s’offre une vitrine au contact de sa clientèle de particulier, en zone urbanisée de Seine-Saint-Denis. L’histoire de ce projet est longue et prends appui sur la politique foncière active de l’AEV   sur ces territoires agicoles. Elle se concrétise par un appel à projet exigeant, pour répondre aux ambitions conjuguées de la commune, du Département e et de l’AEV   : protection de la biodiversité, actions pédagogiques, aménagement des espaces forestiers, maintien d’une agriculture respectueuse de l’environnement. La qualité de ce paysage fragile mais encore fortement emprunt de ruralité en secteur urbanisé est à la hauteur de l’enjeu qu’il représente en matière d’équilibre environnemental, économique et social de l’est parisien. Pour ceux qui souhaitent prolonger le débat en profitant du site, la visite sera suivi d’un pique-nique et d’une petite randonnée sur l’aqueduc de la Dhuis.

Voir la vidéo

Autres visites en perspective.

La visite de l’exploitation de Coubron poursuit notre cycle de rencontres d’agriculteurs aux profils différents, du « citadin agriculteur » à « l’agriculteur rural », sur différents territoires urbains d’Ile-de-France, et de leurs partenaires de projets (Conseil Général, AMAP, Agence des Espaces Verts, Terre de Liens...).

- Pour découvrir la charte des coteaux de l’Aulnoye vous pouvez télécharger la charte dans son intégralité

MENTIONS LÉGALES NOUS CONTACTER LEXIQUE PLAN DU SITE FLUX RSS Extranet Facebook
CAUE 78 Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement des Yvelines
3 rue de Fontenay 78000 Versailles - T: 01 39 07 75 17